Les Chevaliers d'Émeraude

jeu de rôles sur les chevaliers d'Émeraude
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 écrit de l'oracle

Aller en bas 
AuteurMessage
Kindle N
Invité



MessageSujet: écrit de l'oracle   Lun 9 Jan à 17:18

(Oracle est ma signature personnel @_@)

Bon... C'est pas encore TOUT au pointa mais sa se lit comme suis ;


Le commencement

Yohran et Karrion se promenait dans la forêt quand ils entendirent une énorme explosion ; le village était attaqué! Les deux compagnons accoururent ver le village et virent un énorme trou dans la palissade et des guerriers à peau verte pénétré dans le village de Karrion!

-Que faisons-nous? Demanda l’halfeline apeuré.

Yohran ne répondit même pas qu’il sorti sa masse d’arme et fonça sur les envahisseurs qui poussèrent un cri de défi, sortant d’énorme hache à deux mains.
Karrion quand à elle ne se jeta pas dans la mêler comme sont tuteur mais préféra sortir son arbalète et tirer sur les orques des environs…
L’elfe arriva enfin devant la ligne d’orque et commença à frapper de sa masse d’arme qui préleva un lourd tribut parmi les peaux vertes qui tombait comme des mouches sous ses coups précis. L’un d’eux tenta de frapper Yohran mais le paladin esquiva et frappa dans les côtes de l’orque qui émis une plainte sourde avant de s’éteindre.
Karrion qui avait chargé son arbalète regardait son maître combattre en se demandant comment elle pourrait un jour l’égaliser… L’halfeline remarqua alors un orque plus petit que les autres qui tentait de frapper Yohran par derrière avec une dague et sans attendre, elle lui tira dans la tête.
L’orque tomba au sol dans un bruit métallique dut à son armure et fit sursauter Yohran qui regarda le carreau dans la tête du cadavre. Il comprit alors que c’était Karrion qui l’avait tué et il lui sourie.

Après quelques minutes à peine, les deux compagnons avaient tué les orques des environs mais se rendirent vite compte que plusieurs autres brèches étaient faites et que de nombreux autres orques étaient rentrés…
Yohran regarda Karrion

-Où crois-tu que ton père est? Le père de Karrion était le maire du village et devrais être sauvé à tout prix…

-Il doit être chez moi.

Yohran fit un soupir de détente
-D’accore nous y allons.

Ils partirent ver la maison de Karrion qui était ver le milieu du village lorsqu’ils entendirent des bruits dans la taverne.

/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/

Hugrek le nain qui était à la taverne lors de l’explosion n’avait rien entendu, tout était calme ici et il n’y avait que trois autres personnes ; le barman, un halfelin chauve au ventre un peu rond et qui avait la bienveillance dans les yeux mais aussi de nombreuse arbalètes charger et prêtes à tirer sous la main au cas ou cela tournerait mal…
Ensuite venait un étrange personnage sous une cape et dont le visage était cacher par le capuchon mais quoi qu’il en soi, il était humain ou demi elfe car il était trop grand pour être un halfelin ou un nain et trop mal élever pour être un elfe.
Le dernier était un paysan halfelin qui était venu prendre un coup, il était de grande taille (selon les critères raciaux des halfelins) et était très mince.
Évidemment après venait Hugrek qui lui était un nain guerrier de passage asser rondelet, à la barbe et aux cheveux roux et de taille normal pour un nain mais armer d’une étonnante musculature.

Quoi qu’il en soit, lors de l’explosion, seul l’étranger bougea et sorti son arc en y encochant une flèche, se qui poussa le barman à sortir une de ses plus puissantes arbalètes. Le nain et le paysan ne bougère pas, le premier ne craignait pas l’étranger et le deuxième était trop bourrer…
Hugrek fini par se lever et dès qu’il l’eu fait, le barman fut abattu par un carreau d’arbalète.

-Étrange… Dit l’étranger. Il tira une flèche par la fenêtre. Le nain regarda la trajectoire et vit au loin un orque avec une arbalète tomber avec une flèche planter dans le coup…

-Ils arrivent! Cria le nain en sortant sa hache de guerre et sont bouclier hérisser de piquant.

-À l’attaque! Cria t’il mais il vit avec désarrois que le rôdeur et le paysan venait d’être abattu, le laissant seul avec les dix orques qui venait de pénétré dans la pièce!
Il hurla de rage et vit la porte se rouvrir et un elfe accompagner d’une halfeline apparaître!

/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/

Yohran avait entendu hurler dans la taverne et avait ouvrit la porte, voyant un nain au prise avec dix orque qui venait de rentré par la porte de derrière! Il vit le nain bondir ver les orques. Le petit être en descendit deux d’un habile coup et de hache et en éventra un troisième de son bouclier d’où sortait des piquants sur les côtés. Yohran ne se fit pas attendre et fonça dans la mêler ou il tua trois orques de sa masse et en assomma un autre de son bouclier métallique avant de l’achever avec sa terrible arme contondente.
Karrion, elle, sortie un espèce de dague avec un manche étrange et l’accrocha à ses jointures, une dague coup de point. De son autre main elle prit une épée courte et sauta dans le dos d’un orque qu’elle poignarda et elle ouvrit la gorge d’un autre a proximité.
Le dernier tenta de s’enfuir mais fut stopper par Hugrek qui lui tira sa hache dans le dos.

-Qui êtes-vous? Demanda finalement Yohran au nain

-Je suis Hugrek le nain et je vous repose la même question.

-Moi je suis Karrion et lui c’est Yohran. Dit l’halfeline avant le paladin pour éviter un affrontement inutile entre son mentor et le guerrier.

-où allez-vous? Demanda le nain

-Nous allons à la mairie chercher mon père et ensuite il nous fera prendre un bateau ver l’autre continent.

-Vous allez sur l’autre continent? Puis-je venir avec vous?

-Bien sur! Répondit joyeusement la roublarde, mais il faudra se dépêche

-D’accore je vous suis.

Sur se, ils partirent ver la mairie.

Le défi

Les trois compagnons arrivèrent finalement devant la luxueuse mairie mais tout comme ils allaient rentrés, dix orques mener par un champion firent leur apparition. Leur chef faisait une tête de plus que les autres orques et avait la peau verte comme tout les autres mais possédait un meilleur équipement ; une armure d’écaille métallique, un énorme bouclier et un grand gourdin ou était placer des clous géants à l’extrémité qui formait une étoile. L’orque utilisa alors la langue commune et parla d’une voix rauque :

-Je suis Baranor et je vous ordonne de vous rendres, pitoyables guerriers.

-Qui êtes-vous pour m’obliger à me rendre? Demanda Yohran sur un ton de défis.

-Je te défi insolant elfe, vient rencontré mon arrache-tripe et nous verrons ensuite si tu était de taille à me défier de la sorte! Dit l’orque qui sembla irriter par ces paroles.

-Tu ne va tout de même pas relever se défie perdu d’avance! Dit Hugrek.

-Tu crois que je le perdrai? Moi je suis sur de gagner! Dit le paladin confiant.

-J’accepte le défie! Cria t’il d’une forte voix.

Les orques se mirent alors à tracer un grand cercle dans le sable qui délimiterait l’arène. Les deux guerriers y prirent place et Baranor fonça en premier au coup de gong sonner par l’un des orques.

Il tenta d’égorger Yohran de son énorme arme mais le paladin évitait ses coups avec une agilité hors du commun.

Il laissa son adversaire se fatiguer et porta finalement le coup de grâce avec un énorme coup de masse au casque de la peau verte qui tituba. Un deuxième coup de bouclier cette fois ci lui fit porter sur la mâchoire et lui fit perdre son casque. Le combat fut achever quand Yohran envoya son adversaire faire un vol planer d’un énorme coup au menton, l’orque mourut dans l’instant et les autres s’élancèrent sur Hugrek et Karrion mais furent arrêter par une étrange magie provenant de derrière la petite compagnie.

Ils se retournèrent tout trois en même temps et aperçurent le maire et un étrange magicien qui provoquait ces effets qui arrivaient. Le mage fit alors filler une boule de feu sur les orques qu’il avait fait léviter dans le ciel à une porter suffisante pour ne pas blesser les trois combattants. Les orques se consumèrent tous et un vent magique balaya leurs cendres au loin.

-À vous voila! Cria le maire en prenant sa fille qui venait de courir ver lui dans ses bras. C’était un halfelin d’âge mûre et aux cheveux grisonnant. Très costaud, il avait autrefois été un très grand soldat mais avait prit sa retraite de la guerre à la naissance de Karrion qui avait été conçu avec la fille du maire de cette époque et tout deux était mort depuis longtemps, laissant le pouvoir au père de la jeune roublarde.

L’étranger quand a lui restait dans son coin et portait une longue tunique vert menthe. Un cimeterre pendait à sa ceinture et un arc avec carquois était accroché à son dos. Il ne portait pour simple armure qu’une petite cuirasse et d’étrange bracelet argenter.

-Qui est-il? Demanda Karrion en pointant l’étranger du doigt.

-C’est Lorien, mon professeur de magie! Dit le maire enjouer comme toujours.

-Que faisons-nous maintenant? demanda Yohran au maire.

-Nous allons prendre le bateau bien sur! Dit le maire en partant ver le quai à quelque mètres de la.

Attaque en mer

Après quinze minute de marche, ils arrivèrent finalement à un énorme bateau ou s’abritait déjà des centaines d’halfelin apeuré, dernier survivant de l’attaque dont la plupart étaient blesser ou traumatiser…

Lorien prit place près du navigateur qui était un homme de forte carrure avec les cheveux blanc comme de la neige et une peau de loup comme veste. Il avait une large cicatrice près de l’orbite vide ou avait déjà été loger un œil…

Il fut très irritable envers Lorien mais se dernier ne se laissa guère impressionner et regarda le navigateur désagréable dans les yeux pendant quelques seconde. Se dernier se tourna alors et écouta les ordres du mage elfique à la lettre pendant tout le trajet.

Cela faisait au moins quatre jours que la petite compagnie voguait. Karrion, qui avait une soif d’aventure, appris alors sa plus grande leçon depuis qu’elle avait quitté sa ville natale ; elle avait le mal de mer.

*Dommage…* Pensa son père qui avait pour ambition de voyager avec elle lorsque son apprentissage auprès de Yohran serait achever.

C’est alors que Karrion vomissait par-dessus bord que l’eau se mit à bouillonner. Un visage hideux finit alors par se former et si Lorien ne serait pas venu tirer Karrion par en arrière, l’ogre marin lui aurait arracher la tête d’un habile coup de sa masse en ivoire.

Un deuxième monta alors à bâbord ou il se mit à transpercer les survivant de sa longue pique. L’effet de surprise donna le temps au premier de monter à son tour à tribord. Les survivant se retrouvait piéger par les mercenaires engager par les orques pour les retrouver.

N’écoutant que son courage, Hugrek bondit sur celui avec la masse d’ivoire et le rua de coup précis dans les jambe et sur le ventre mais l’ogre savait se défendre et se débarrassa de se moustique en un seul revers de sa large main qui projeta le nain quelque mètre plus loin. Yohran fonça alors et d’un habile coup de masse d’arme, il cassa la jambe de l’ogre qui perdit équilibre et tomba à l’eau pour être assommé par l’encre que le nain avide de vengeance balança sur sa tête.

-On ne s’en prend pas ainsi au nain sans représailles! Hurla se dernier.

Le deuxième allait passer à l’action quand Karrion lui tira en pleine poitrine. Le mercenaire retira la flèche et fonça sur l’halfeline qui prit son kata et son épée courte pour les planter dans les cuisses de l’ogre qui hurla et, fou de colère, planta sa large pique dans le frêle corps de la jeune femme qui étouffa un crie de douleur avant de tomber au sol, inconsciente. Le coup n’avait pas été précis donc non fatal mais des soins importants étaient de rigueur.

Lorien entra alors en scène. Bondissant sur l’ogre, il lui ouvrit le cou d’un seul coup de cimeterre qu’il essuya sur un chiffon qui traînait sur le pont. Il revint alors ver le l’ogre qui tombait à genoux en s’étouffant avec son sang et, le plus naturellement du monde, reprit les armes de Karrion avant de faire se lever le vent pour le balancer par-dessus bord lui aussi.

Il alla alors porter les armes minuscules près du corps inanimé de Karrion que Yohran tentait désespérément de soigner et fit s’éloigner le paladin en posant ses paumes sur la large blessure de la roublarde. Il sourit et une lumière aveuglante remplie le pont et soigna instantanément l’halfeline en ne laissant même pas une cicatrice.

-Merci! Hurla de joie le maire de la ville avant de prendre sa fille dans ses bras afin de constater son état.

-Elle se porte très bien! Dit-il avec un soupire de soulagement.
Revenir en haut Aller en bas
Kindle N
Invité



MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Lun 9 Jan à 18:38

Voici le deuxième clown celui-ci se nomme ; Les élémentalistes!


Prologue

Des plus hauts plateaux du continent au désert aride jusqu'au pôle inhabitable, tout le monde connaît les élémentaliste. Ces guerriers qui possèdent tous l’étrange don de contrôler un élément on aider à la survie du continent plus d’une fois contre l’infâme Kriil, le chef des ombres qui n’était au tout début qu’un simple élève comme Hécare mais qui c’est tourner ver le contrôle des ténèbres plutôt que la lumière comme son ennemi.

Hécare est lui aussi un élémentaliste mais est différent des autres car lui en était le chef et le plus ancien membre. Il est le créateur du nouvel ordre et malgré son âge vénérable de deux milles ans, il à toujours son physique de vingt-cinq ans. Il est le dernier survivant du premier ordre et de loin le plus puissant de tous. Il est très grand, à de grandes ailes de plumes dans le dos, les cheveux blanc et les yeux argenter.

Il est à l’origine du nouvel ordre et a fait tout le continent à la recherche de ses quatre premiers élèves qui furent pris sur trente élèves potentiel, les autres ayant été garder pas leur parents dans leurs foyer familiale.

Les quatre premiers étudiants étaient constitués de une fille et de trois garçons et leurs éléments étaient respectivement ; l’air, le feu, la terre et l’eau.

L’élémentaliste de feux s’appelait Noctore, Il était petit pour son âge mais très agile et possédait un très grand sens de l’humour –trop développer au goût d’Hécare-.

Celle d’air s’appelait Karrion, s’était une très belle femme avec des cheveux magnifique dont on pouvait croire qu’ils étaient transparents si nous ne regardions pas bien. Elle était toujours prête à recevoir les confidences des autres et n’aimait pas user de ses pouvoirs pour tuer.

Le puissant élémentaliste de la terre s’appelait Pierre et était un sacré gaillard! Il avait des biceps d’acier et des muscles très proéminents. La tendresse n’était pas sont truc ni le fait de réfléchir avant d’agir… Il était très grand –pratiquement un géant comparer à Noctore-, sa peau était bronzé et sa barbe mal rasée.

Le dernier et non le moindre étaient Dromon, élémentaliste de l’eau. Tout comme sont père, il était un guerrier dans l’âme et un stratège d’exception. Il aimait se servir de son cimeterre à deux main ou de sa pique et savait aussi tirer le javelot.

Ces quatre camarades n’avaient pas grandis ensemble mais séparément, tous surveiller par Hécare, mais dans le même secteur. Il avait donné comme habitat à Noctore une maisonnette dans un volcan. Sous se même volcan dans les souterrains vivait Pierre qui possédait une maison de pierre. Sur les hauts pics du grand volcan nichait Karrion dans une cabane et dans le petit lac qui entourait le volcan était loger Dromon dans une caverne de corail.

Les quatre élémentaliste avait grandi avec Hécare qui s’était dédoublé et avait ainsi appris à maîtriser leurs pouvoirs et leur forme élémentale qui était : Pour Dromon ; sa peau devenait de l’eau et il pouvait ainsi se fondre dans les eaux ou agrandir ou rapetisser sa taille, Pour Noctore ; Un corps de feu ardent et des griffes tranchantes, Pour Karrion ; Une épiderme d’air solide pouvant devenir intangible ou rester tangible et ainsi pouvoir se déplacer ou bon lui semble et pour Pierre ; Une peau de pierre et une force et une taille accrue ainsi que le pouvoir de nager dans la terre comme un humain dans l’eau.

Après leur croissance magique, ver l’âge de vingt ans, Hécare les avaient fait se rencontrée, et tout de suite, ils étaient devenu amis et bientôt inséparable.

Vint ensuite l’arriver de huit autre jeunes loups qui étudièrent avec l’aîné encore une fois dédoubler, tous sauf Hérésias qui vivait avec Noctore dans le grand volcan. Elle n’était pas affectée par la chaleur car son élément était le magma. Les sept autres enfants étaient Miguel, futur élémentaliste de métal, Forman, futur élémentaliste d’acide, Ivellios, futur élémentaliste de la flore, Rogers, futur élémentaliste de la glace, Blodro, futur élémentaliste des nuages, Lyrolya, futur élémentaliste de la force sonore et Ariane, futur élémentaliste de l’électricité. Ces huit nouveaux enfants allaient, dans quelques temps, se rencontré pour la première fois et rencontré leurs aînée dans quelque mois, quand ils auraient dix-huit ans.

Kriil avait lui aussi entraîné quelques soldats d’élite mais la plupart n’étaient pas humain. Son général était Ront, un puissant sorcier démoniaque dont le corps tout entier était recouvert de plaque de métal et dont la physionomie était celle d’un loup-garou. Ses yeux étaient rouges et ses griffes acérées. Il possédait un grand contrôle sur la lune et pouvait dirigé ses rayons sur un ennemi, ce qui le paralysait.

L’élémentaliste des ténèbres était quand à lui toujours enroulée d’une cape et, mis à part Hécare, personne ne connaissait son apparence. Il avait sous son contrôle une grande armée de barbare et de démon de toute sorte et l’avaient réparties au pôle pour les démons et au désert pour les humains.

Le seigneur ténébreux et l’homme de lumière étaient en guerre depuis toujours mais jamais aucun d’entre eux n’avaient réussit à gagné ; leur puissance était égale! C’est sur cette introduction que commence l’histoire.


Un entraînement rigoureux

Par cette belle matinée ensoleiller, Hécare avait exigé de ses soldats qu’ils se lèvent vers les premières heures du matin pour un entraînement rigoureux. Cette déclaration avait arracher de longue plainte à Noctore et Pierre qui était du type lève-tard mais avait plus à Dromon Qui appréciait mettre ses confrère à rude épreuve. Karrion, quand à elle, n’avait pas dit un seul mot et avait obéit à la lettre à son mentor.

L’homme de lumière avait fait tout un plan pour la matinée qui consistait en vingt tour de la grande cour, se qui équivalait à environ dix kilomètres, suivit d’une randonner dans les bois et d’une petite bataille contre Hécare pour tester leur capacités.

Ils avaient le droit d’user de leurs pouvoirs pendant l’entraînement mais ils n’avaient pas le droit de tricher en usant de leurs pouvoirs pour nager dans la terre ou voler par-dessus les obstacles.

Hécare partie le premier dans les tours de terrain, suivit de près par Dromon qui était habitué à la rigueur des entraînements de son mentor qui lui précédait Karrion qui s’efforçait de ne pas se plaindre comme Noctore qui la suivait de près et Pierre qui somnolait tout en courrant.

Lorsqu’ils eurent finit la moitié du trajet, Noctore décida que s’en était trop et passa sous sa forme élémentaire pour se mettre à quatre pattes et courir comme un félin. Il pouvait ainsi atteindre la vitesse du guépard et garda le cap jusqu'à la fin de l’exercice. Hécare arriva quelque minute après sans aucun signe de fatigue suivit par Dromon qui profita de cette courte pause pour souffler. Karrion arriva troisième très fatiguer mais tout de même debout et se fut Pierre qui arriva en dernier, exténuer et juste pour marcher.

-Enfin! Lâcha le robuste élémentaliste de la terre en tombant à genoux, il devrait avoir des lois pour empêcher sa!

-Tu n’as qu’à être plus endurant! Lâcha sèchement Hécare, je te félicite Noctore pour nous avoir tous battu. Répliqua le maître d’une voie plus douce.

-Je me demande pourquoi j’écoute encore se vieux grincheux! Dit Pierre indigner.

-Je le trouve très bien conserver pour un vieille homme, Rigola Karrion, je dirait même qu’il pourrait faire de l’ombre à notre séduisant Dromon.

Le capitaine rougit en regardant Karrion d’un air incrédule.

-Il a la langue couper! Rigola Noctore.

-Pas couper, juste endommager par vos enfanteries! Répliqua Dromon avec un sourire à la lèvre, tant d’idiotie dans la bouche des défenseurs du peuple! Fit semblant de s’indigner se dernier.

-Trop c’est trop! Hurla Hécare, je sais que je suis plus séduisant que Dromon mais ne le narguer pas pour sa!

La petite escouade commença à rire de bon cœur pendant de longue minute puis Hécare dut les ramener à l’ordre car ils fonçaient tous ver le petit ruisseau…
Revenir en haut Aller en bas
Kindle N
Invité



MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Lun 9 Jan à 18:39

Vous pouvez donner vos commentaire Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Kindle N
Invité



MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Mer 11 Jan à 19:26

Bon, vous aurez droit à mon nouvel écrit que je commence à composer directement sur cette page (Ne vous étonnez pas si il n'est pas compléter) Je ferai par petit bout, autrement dit je ne risque de faire qu'une 20ène de lignes lors de mon premier postes. Il marque la continuitée de l'aventure du seigneur des anneaux après la destruction de l'anneau mais aussi d'un tout nouveau personnage incarner par moi-même lors d'une campagne de D&D. Saroumane, prétendu mort, reviendra ainsi que des ennemis connus beaucoup plus puissants. Il usera de la magie du roi-sorcier pour faire renaître les nazguls et reforgera l'anneau avec les particules de l'ancien retrouver dans les cendres de la montagnes.

Note : Dans mon histoire, Frodon, Gandalf, Elrond, ect... Ne sont jamais parti en bateau ver les terres immortels et gandalf aura appris un nouveau pouvoir qui comblera Faramir de bonheur. Et aussi désoler pour les fautes ; j'ai pas word sur cet ordi la donc je ferai de mon mieu quand-même... Et le personnage que j'incarne n'est PAS Sharcoux...




Par un après-midi sombre, ressemblant en tout point à tout les autres dans ces contré maléfique, Saroumane continuait sa progression ver le Mordor. Il se rendait plus précisément à Minas-Morgul afin de retrouver un artefact ancien qui le rendrait pratiquement invincible.

Tous croyait que le vieux mage avait périe lors de la trahison de Grima Langue De Serpent mais il n'en fut rien ; On ne tue pas un magicien aussi facilement et le traître paya lourdement ses actes quand Legolas l'elfe lui décocha une flèche mortel dessus mais Saroumane ne voulait pas en rester la. Pour cette raison, il traînait une petite luge ou était placer le corps en décomposition de Grima et une cage contenant une couleuvre. Le serpent était en fait le nouveau familier du mage renégat.

Le magicien blanc avait du vivre en exile depuis sa ''mort'', vivant de banditisme de haut calibre. Sa nouvelle vocation l'avait mener à faire affaire avec des brigands du désert dont le chef fut vite charmer par Sharcoux, le nouveau nom sous lequel Saroumane apparaissait, se qui mena la tribu dans une grande campagne de pillage. Se joignirent à eu un groupe d'orque mener par le seigneur Glorfinbul et toute une horde de wargs blanc, des loups sanguinaires dépassant de loin en taille et en férocité leur cousin de l'Isengard.

La petite armée attendait maintenant les ordres et s'était rendu en Minas-Morgul en avance pour tenter de retrouver l'artefact qui rendrait leur chef invincible et avait laisser seul Sharcoux qui désirait continuer le trajets plus subtilement qu’accompagner de toute une armée de brigands bruyants...

Le magicien blanc continua sa route vers sa destination macabre encore trois jours et arriva finalement à destination où toute une armée avait installer un bidonville. Se ne fut pas la carte qui guida le voyageur les deux derniers jours, mais bien tout le fracas que faisait la petite installation ; bagarre de taverne, bain de sang, meurtre, il n'y avait pas un seul jour ou des guerres internes ne ravageait pas le campement, ou presque... Dès que la silhouette du magicien se dressa à l'horizon, tous cessèrent les bagarres pour aller s'incliner devant leur chef.

''Se sera une vrai parti de plaisir'' Se dit le maître en ricanant. Les orques menèrent le cadavre et la cage dans une tente ou la blessure qui fut mortel fut traiter et ou le serpent fut traiter au petit soin, Sharcoux avait besoin des deux êtres en bonne état pour le courroux qu'il voulait infliger à son traître d'espion.
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Chevalier 1ère génération/admin
avatar

Nombre de messages : 1118
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Dim 15 Jan à 13:10

lol vive le SDA! lol cool....la seule chose que je me rappelle pas c'est que les orques avaient des noms comme celui de Glorfinbul lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kindle N
Invité



MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Dim 15 Jan à 14:33

http://fr.games-workshop.com/lotr/sots/galerie/index.asp

regarde par toi même le nom du capitaine orque (à pied et monter) qui est entre le père Maggotte et ses chiens et la boîte de chevaucheur de warg.
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Chevalier 1ère génération/admin
avatar

Nombre de messages : 1118
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Dim 15 Jan à 20:29

lol! je m'en rappelais pu...je vais regardé dans le livre voir si y'a pas un passage sur lui lol ca va me rafraichir la mémoire lol mici de l'info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kindle N
Invité



MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Lun 16 Jan à 16:24

non yé pas dans les livres, yé dans les extansions du jeu de figurine!
Revenir en haut Aller en bas
Bree
Dieu cheval
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Dim 30 Avr à 8:20

Mes anciens écrit Rolling Eyes Ô joie de les revoirs Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Chevalier 1ère génération/admin
avatar

Nombre de messages : 1118
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   Dim 30 Avr à 10:33

looooolXD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: écrit de l'oracle   

Revenir en haut Aller en bas
 
écrit de l'oracle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 7 facettes de L'oracle
» Oracle of The Void
» [Efilon] L'énigme de l'Oracle de la Forteresse des Dragons !
» Johan, oracle de Sarenrae
» L'oracle de la Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Hors-jeu :: Fanfictions-
Sauter vers: